Le coworking contribue à l’entrepreneuriat durable

Même si le principe avait déjà été exploré par de nombreux travailleurs à travers le monde depuis des décennies, le coworking est né officiellement aux Etats-Unis il y a une dizaine d’années. Ce terme résume à la fois un besoin et un état d’esprit.

Partager un bureau commun

Le coworking consiste en effet à partager un espace commun pour travailler ensemble. Il s’adresse aux salariés nomades, aux travailleurs indépendants, aux étudiants et à tous ceux qui souhaitent retrouver une vie sociale ailleurs que derrière un écran d’ordinateur.

Partager un bureau en coworking favorise le développement d’une économie collaborative. Chacun apporte son savoir et le partage avec les autres. Tout le monde profite de cette entraide pour avancer sur ses propres projets. Cette solidarité permet aussi de briser l’isolement dans lequel se trouvent bien souvent les travailleurs autonomes.

Une vision du travail éco-responsable

Privilégier le coworking dans une stratégie d’entreprise, c’est adopter une approche éco-responsable du travail. Car réunir des forces vives sur un même espace permet une mutualisation des moyens. En utilisant des équipements collectifs (salles de réunion, cuisines, open space…) et du matériel partagé (imprimante, fax…), on consomme mieux et on produit moins de déchets (voir l’article de Coworking Expert).

Une empreinte carbone réduite

Le coworking permet aussi de réduire son empreinte carbone par la rationalisation de la consommation énergétique. Chauffage, éclairage, électricité… Tout est partagé, il n’est donc plus utile de chauffer ou d’éclairer des bureaux souvent inoccupés comme c’est le cas dans les entreprises traditionnelles.

De plus un coworker, celui qui travaille sur un espace de coworking, se déplace beaucoup moins. En effet, son domicile est généralement situé à proximité et ses clients sont joignables directement par internet. En conséquence, les déplacements professionnels sont fortement diminués.

Par l’état d’esprit qu’elle incarne, cette nouvelle façon de travailler contribue ainsi au développement de l’entrepreneuriat durable.

Share
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*