De quel matériel les garagistes ont-ils besoin ?

Pour une personne ne connaissant pas le travail du garagiste et encore moins la mécanique, l’endroit où elle va emmener son véhicule, que ce soit pour un contrôle ou une réparation à effectuer, a quelque chose de mystérieux. Il y a des machines que l’on reconnaît, sans savoir les nommer, comme par exemple le pont qui permet de soulever le véhicule.

Un équipement complexe, varié et coûteux

Il y a quelques outils, également, qui ne nous sont pas étrangers. Peut-être même qu’on les a chez soi, en une version quelque peu différente. Bref, on trouve quelques repères dans le garage, mais cela reste bien souvent assez modeste. On abandonne donc notre véhicule aux mains des professionnels sans chercher à en savoir davantage.

En réalité, un garage digne de ce nom a besoin d’une grande quantité de machines et d’outils. Si le pont élévateur ciseaux, pont élévateur 2 colonnes ou mobile est sans doute ce qu’il y a de plus marquant pour le novice visitant un garage, il va de soi que l’atelier renferme bien d’autres trésors. Et ces trésors ont un coût, un coût important. Pour s’en convaincre, il suffit de se rendre sur les sites internet ou dans les magasins qui proposent de tels engins à la vente, mais également de l’outillage mécanique pour garage divers et variés pour garage ou atelier mécanique…

De plus, un garage désirant proposer ses services à de nombreux clients doit avoir une grande variété de matériel. Autant dire que l’investissement est important et que lancer son garage demande des montants conséquents. Alors, comment faire pour s’équiper sans se ruiner ?

Comment s’équiper sans se ruiner ?

Les garagistes qui se lancent ont heureusement des possibilités qui leur permettent de s’équiper correctement dès le départ de leur activité sans devoir se ruiner pour autant. La première solution à laquelle on pense dans ce type de situation est de rechercher du matériel d’occasion, de façon à le payer moins cher. Equilibreuse de pneus, banc de géométrie ou encore, station de décalaminage sont difficiles à trouver en bon état, mieux vaut se tourner vers des équipements neufs.

Mais cette solution comporte des risques. Il convient, en effet, de débuter son activité avec du matériel de qualité, afin de proposer des prestations de bonne tenue et fidéliser aussitôt sa clientèle. Bien entendu, le matériel ne fait pas tout. Les compétences du garagiste sont également très importantes. Toujours est-il que faire son travail avec du mauvais matériel est un très gros handicap. Il est possible, si l’on a de bonnes adresses, de trouver de l’excellent matériel en occasion, mais il faut convenir du fait que cela reste rare.

La location de matériel de garage comme solution

Une solution extrêmement intéressante pour qui lance son garage et souhaite du matériel de qualité sans se ruiner est la location. Il existe en effet des sociétés spécialisées qui vont fournir un équipement récent et même, pourquoi pas, l’installer. Avec un tel système, le coût du premier mois pourra être vingt fois inférieur à ce qu’aurait coûté l’achat de l’équipement.

On pourra ainsi compter sur des machines performantes d’entrée de jeu, et générer du chiffre d’affaires sans se dire qu’il va être entièrement utilisé pour payer la banque qui nous aura permis de disposer des fonds nécessaires.

Share
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*